Savez-vous ce que veut dire le terme thru-hiker ?

Thru-Hiker : une personne qui marche un très long sentier entièrement dans une même année. Souvent utilisé pour désigner ceux qui ont parcouru l’Appalachian Trail (AT), la Pacific Crest Trail (PCT) ou la Continental Divide Trail (CDT).

appalachian-trail-map.jpg

Je ne savais pas ce que voulait dire ce terme juste avant d’aller sur Wikipédia, une journée avant notre départ vers le New-Hampshire. Je pars avec mon partenaire de longue date, Mathieu Grenier, rejoindre nos bons amis et collaborateurs au blogue Les Montagnards, Félix Garon et Justine Méthot.

Nous savons qu’ils sont sur le sentier de l’Appalachian Trail depuis la fin mars et qu’ils se trouvent dans les fameuses White Mountains. Par chance, la famille à Justine nous donne la position GPS de nos deux amis.

Alors, nous traversons les douanes américaines de Stanstead « comme dans du beurre ».

« Where you guys living ? »

« Where you going ? »

« When are you planning to come back ? »

« Enjoy your trip ! »

00:00

Nous sommes au stationnement en bas de la Great Gulf trail et nous planifions à la dernière minute de dormir jusqu’à 3h00 am, au lieu de nous rendre directement au Osgood Campsite. Pourquoi la courte nuit ? Car nous étions supposés arriver en début de soirée, mais notre départ a été retardé, car j’avais perdu mes clés… Je m’excuse Mathieu. La prochaine fois, nous serons mieux organisées hehe.

 

Bref, il est 3h00 am et on enfile nos vêtements, notre lampe frontale parce que le soleil se lève quand dans 2 heures, donc vers 5h00. La même heure ou Félix et Justine se réveillent habituellement. ( Oui, ils partent très tôt, car marcher durant l’après-midi  peut devenir très irritant dû à la chaleur ).  Nous arrivons au Osgood Campsite, au milieu du sentier qui mène au mont Madison sur l’Appalachian Trail. Est-ce que nous saurons reconnaitre la tente MSR que nous a décrite Justine quelques jours plus tôt par message Facebook ?

 

 

Eh oui ! Nous arrivons vers 4h55 am au campement ou il y a environ 8 tentes cordées pas trop loin, l’une de l’autre. À 4h57, la tente MSR commence à vibrer et un homme barbu sort de sa demeure.

– Mathieu : Allo ?!

Un homme barbu sur ces gardes sort de sa demeure.

– Moi : Je ne suis pas sûr que c’est Félix

Moi et Mathieu approchons

– Mathieu : Je pense que oui !

–  Moi et Mathieu : C’est Félix

Quel bonheur !

J’ai l’impression que quelque chose a changé chez Félix. Il a maigri beaucoup du haut de corps, sa barbe est épaisse et ses muscles de jambe sont assez développés. Ah, je sais ! C’est l’odeur qui me marque à ce point. L’odeur de thru-hiker ! Désolé Félix et Justine, mais c’est assez frappant !

 

Voilà que pas longtemps après notre rencontre et le petit déjeuner, nous entamons la descente. Félix et Justine ont des millions d’histoires à nous raconter que vous pouvez déjà lire sur notre blogue. Nous rions et nous voyons que le moral est bon de leur côté. Wow ! Ils disent que le New-Hampshire est la plus belle portion de leurs parcours jusqu’à maintenant.

En route vers le AMC (Appalachian Mountain Club) Pinkham Notch, un grand chalet, qui permet aux randonneurs de se ravitailler, de dormir au sec ou même de communiquer avec ses proches par le biais du wi-fi. Finalement arrivé, un grand buffet à 15$ nous attend. Oeufs, saucisses, bacon, bines, crêpes, toasts dorées, bagels, fruits, yogourt, fromages, céréales, café, jus, etc… TOUT ce que l’on peut trouver dans un buffet qui se respecte ou qui respecte les randonneurs. Vous choisissez.

pinkham notch.jpg
Courtoisie : AMC

Après quelques histoires, des photos et un ventre à pleine capacité, il était temps pour les deux courageux, de reprendre le sentier des Appalaches pour voir le bout du tunnel. Ils reprennent dans les Wildcats, qui ne s’annoncent pas comme de la tarte. Suivra le dernier état sur leur chemin, le Maine et ces 100 Wilderness miles (ce qui consiste à 100 miles sans moyen de s’approvisionner). Une immersion totale dans la nature sauvage américaine, quoi ?

À l’heure d’écrire ces lignes, Félix et Justine sont sur le point de devenir officiellement des thru-hikers. Car ils devraient arriver au mont Katahdin sous peu.¹ La moyenne des randonneurs qui réussissent à compléter l’Appalachian Trail cette année tourne alentour de 15%. Ce qui ajoute du lustre à l’histoire. Je tiens à dire qu’ils prévoyaient terminer le sentier en début septembre. Ils sont d’avance sur leur itinéraire et c’est pour cela que je leur lève mon chapeau bien haut. Ça fait du bien de voir deux personnes dans la vingtaine se donner ce défi incroyable qui est de quitter son emploi, sa famille, ses amis et partit dans l’inconnu pour vivre avec le strict minimum. C’est inspirant et ça donne envie de réaliser le même projet.

Est-ce que c’est un défi qui vous tente ou avez déjà fait ?

Écrivez-nous en commentaire.

_DSF2662

Restez à l’affût pour les prochains développements.

Pour ne rien manquer, suivez notre page Facebook – http://bit.ly/2CIX6Hw

La page de Félix et Justine – http://bit.ly/2OkmwBb

felix et justine.jpg

 

¹ le mont Katahdin, haut de 1 606 m d’altitude, est le point final du sentier des Appalaches.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s