La randonnée existe pour rendre les gens heureux et ainsi découvrir une différente facette de la vie. En fait, c’est à chaque fois un retour aux sources pour plusieurs. Personnellement, j’ai de très beaux souvenirs en randonnée, mais j’essaie à chaque fois de trouver une nouvelle façon d’innover dans mes sorties en plein air. Je veux que chaque randonnée soit unique.

Il faut aussi se soumettre aux 5 conseils de base pour soutirer le meilleur d’une randonnée

Les voici :

  1. Choisir intelligemment le sentier

Cela peut paraître ridicule, mais il est vrai qu’il faut trouver l’endroit d’une manière éclairée. C’est toujours risqué de choisir un sentier inconnu. Il est toujours mieux de s’informer auprès des préposés à l’accueil du parc ou consulter notre site web pour des idées de sentiers. Il y a des gens qui aiment mieux randonner sur une courte distance au travers des chutes. Tandis, qu’il y a les randonneurs qui s’intéressent davantage aux montagnes à haute altitude. Enfin, il faut agir pour ses envies.

20182070_1766135283411587_191505111_o
Crédit photo : Hubert Arseneault

 

2. Être préparé 

Dépendamment de la durée et de la difficulté du sentier. Il faut toujours se prévoir une bonne quantité d’eau. 1 à 2 litres pour une journée seraient suffisants. Des collations, surtout des barres énergétiques. Si vous avez un rendez-vous à prendre chez le médecin, allez-y avant de partir en rando. Il ne faut pas négliger la santé, en aucun cas. Une trousse de premiers soins est essentielle, car rien est impossible en nature. Considérez aussi que la température peut varier rapidement, donc pensez à apporter une petite laine pour vous réchauffer si jamais il pleut ou le froid s’accentue. Être bien chaussé, pas de bas trop minces et des chaussures avec un bon support à la cheville. Avertissez aussi lorsque vous partez en rando, un simple texto fait l’affaire.

25072017-DSCF6300
Crédit photo : Mathieu Grenier

    3. Prendre des photos

Des souvenirs sont souvent ceux que l’on se rappelle après avoir vu nos photos. Elles nous transportent comme si c’était hier… à moins que ce fût hier. La nature est trop belle pour ne pas être prise en photo. Lâchez-vous lousse.

21148281_10207487095095597_572658633_n
Notre départ d’Ibarra. Crédit photo : Mathieu Grenier

4. Pousser ses limites

Surtout si ce n’est pas la première fois que vous faites le même sentier. Essayer de vous fixer des objectifs différents à chaque fois. Je vous le jure, ça change la donne. La motivation est toujours plus au rendez-vous selon ma jeune expérience. L’application Strava peut vous aider à calculer vos statistiques et vous pousser à établir de nouveaux objectifs.

dscf4286
Philippe qui tombe à cause des roches, ici aidé par Jonathan pour se relever. Comme on dit, dans l’adversité on reconnaît les vrais amis. Crédit : Mathieu Grenier

Soyez prudents malgré tout.  

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s