La semaine dernière, j’ai lancé l’idée à Mathieu de m’accompagner à Charlevoix pour faire une sortie de raquette en hors-piste. Sa réponse en résumé : « Au diable les devoirs, let’s Go pour le sport ». Alors samedi dernier, Mathieu et moi prenions la route à 5h du matin. L’avenir appartient à ceux qui randonne tôt qu’on dit. Non!? 🤔

Ceci étant dit, nous nous sommes rendus jusqu’à destination, c’est à dire la Zec des Martres. La première randonnée de la journée avait pour objectif d’atteindre le sommet du Mont de la Galette et de parcourir la crête jusqu’à la Montagne de L’Accueil pour ensuite revenir à la voiture. Après s’être stationné en bordure de la route 381 et de l’entrée #2 de la Zec, nous avons enfilé nos raquettes et avons commencé à marcher au lever du soleil. Une partie de la randonnée était de marcher sur des chemins forestiers qui ne sont pas accessibles en hiver. Nous avons ouvert le chemin en se relayant jusqu’au sommet du Mont de la Galette.

Une fois arrivé au sommet à 1078m d’altitude, (notez bien que ce sommet est complètement a découvert) la force des vents nous a poussée à nous mettre à l’abri. Nous avons descendu une paroi assez abrupte pour ensuite traverser le Lac de la Tour. La crête dénudée qui s’en est suivi nous a mené jusqu’à la Montagne de L’Accueil à 980m d’altitude. Par la suite, nous sommes redescendus toujours en hors-piste jusqu’à la voiture pour une distance totale de 8,5km et un cumulatif de dénivelé positif de 575m.

Nous avions encore de l’énergie après cette petite aventure et il était encore tôt (10h10 AM) alors pourquoi ne pas poursuivre cette belle journée avec une autre montagne. Nous nous sommes rendus dans le secteur #3 de la Zec des Martres jusqu’à la mine Sitec; endroit où nous avons stationné la voiture. L’objectif; le sommet du Mont Barbeau à 1101m d’altitude. Nous avons affronté de front cette montagne, c’est à dire que nous avons monté en ligne droite jusqu’au sommet. Il y avait beaucoup de neige et une fois de plus, nous avons ouvert un sentier. Le trajet fut assez court mais assez demandant sur le plan physique avec une distance totale de 2km et un cumulatif de dénivelé positif de 235m.
C’était la première sortie du genre pour Mathieu, mais probablement pas la dernière. De la neige à Charlevoix, il y en a pour les fins et les fous. Un vrai terrain de jeu ! Attention, les risques de dépendance sont élevés. La preuve; j’y retourne d’ailleurs en fin de semaine (4 février) pour essayer d’atteindre un nouveau sommet qui m’est inconnu!

Bonne randonnée et au plaisir !

Alain

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s