De plus en plus, les gens aiment partir léger en montagne et, personnellement, je commence à être séduit par cette façon de faire. Par contre, je ne néglige jamais la trousse de premiers soins.

Tout d’abord, partir léger commence dans les pieds. Il y a quelques temps, j’ai opté pour des chaussures de randonnée au lieu de porter des bottes traditionnelles souvent trop lourdes. Par la suite, je me suis mis à randonner en souliers de course de sentiers et, maintenant, je ne saurais me départir de mes Cascadia 12 de Brooks.

Cascadia 12
Crédit Photo : Alain Côté

Il existe d’autres possibilités pour rester léger au niveau des pieds. Mon compagnon Alain préfère porter des bottes en raison du soutien qu’elles lui procurent. Alain possède plusieurs paires de bottes, mais lorsqu’il veut minimiser le poids, il préfère de loin sa Salewa, surtout à cause de son Gore-tex surround, qui permet à la botte de mieux respirer.

 

Un autre élément très important à prendre en considération est le sac. Certains modèles correspondent mieux à certains types de situations. Par exemple, si je veux m’assurer de ne trainer que le strict minimum, je choisis mon sac Black Diamond BBEE 11, acheté à La Vie Sportive. Il est muni d’une seule grande poche, suffisamment large et robuste pour contenir mon sac d’hydratation, ce qui le rend parfait pour faciliter mes déplacements lors de randonnées plus courtes. Il correspond très bien à mes besoins personnels.

 

Par contre, pour d’autres occasions, il nous faut un sac plus gros. Un sac d’environ 20 litres est idéal : il nous permet de mettre plusieurs vêtements, plus de nourriture et plus d’eau. Il est essentiel de prévoir ces choses lors d’une plus longue randonnée. Sonia, la sœur d’Alain, aime bien utiliser le sac Tempest d’Osprey.

 

 

Bref, Alain et moi sommes très différents lorsque vient le temps de partir léger. Alain favorise la botte un peu plus lourde, mais confortable, ainsi que le sac un peu plus gros, mais polyvalent. Pour ma part, je préfère l’agilité que les souliers de course me procurent ainsi que la mobilité que me permet mon petit sac à dos. L’important est de trouver la façon de faire qui vous correspond le mieux et avec laquelle vous êtes le plus à l’aise et en sécurité.

Nous remercions La Vie Sportive pour le sac à dos BBEE 11 ainsi que le sac Tempest de Osprey. Tous les articles énumérés dans le texte sont disponibles à La Vie Sportive.

Bonne randonnée!

Mathieu

Texte corrigé et révisé par Rachel Migué
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s