Je me souviens de mon été 2012, nous étions en Roadtrip jusqu’en Virginie. Nous avons traversé l’unique Skyline Drive, qui est une chose que vous devez faire une fois dans votre vie. À mi-chemin, nous nous sommes arrêtés au Shenandoah National Park avec ma famille et nous avons passé un bon temps. Au total, nous avons passé deux semaines de vacances aux États-Unis sans WiFi ou presque. Normalement, mes parents ne voulaient pas que nous passions trop de temps à l’accueil. Pourquoi ? Parce qu’il y avait souvent un réseau WiFi à l’entrée des sites de camping.

Alors, j’étais partie me promener dans un sentier pendant que mes parents préparaient le souper. C’était paisible, on pouvait entendre qu’une seule chose, les oiseaux chantés. Après quelques minutes de marche, je tombe face à face avec un jeune cerf de Virginie. Un faon. Je pouvais l’approcher, à un mètre de distance. J’aurais souhaité avoir un appareil photo à ce moment-là pour prouver ce que j’ai vu à mes parents. J’avais tout de même hâte de raconter cette escapade à mes parents en retournant au site. J’ai réalisé que ces bêtes étaient partout sur les sites,  à deux pas des tentes. C’était beau à voir. Donc, je n’avais pas besoin d’appareil photo pour le prouver à mes parents.

Shenandoah-national-parkJ’aurais pu passer mon temps à l’accueil afin de vérifier mes notifications sur mon cellulaire. J’aurais pu manqué eu ce genre d’expérience très cool en me promenant au travers ces cerfs inoffensifs. Je remercie mes parents qui ont toujours misé sur les activités extérieures-sport lorsque moi et ma soeur étions enfants. Je ne dis pas que ce n’est pas bien d’être sur son WiFi au centre d’accueil, mais ce n’est pas mon but lorsque je vais en camping. Ce peut être utile à certains moments pour vérifier son GPS et consulter ces courriels importants. Il faut trouver le juste milieu, je pense.

Tout le monde est connecté aujourd’hui et c’est très bien comme ça, on apprend tellement avec internet. C’est fascinant. Maintenant, la SÉPAQ et les parcs Canada   installent de plus en plus de réseaux WiFi sur leurs sites de camping et accueil. Même que dans les parcs nationaux de Yellowstone et Yosemite, le réseau est disponible pratiquement en entier. Ce sont de bonnes manières d’attirer plus de gens et de s’adapter à l’évolution technologique. Ça reste que lorsque je veux décrocher, je vais faire du camping ou une randonnée dans le bois. Sinon, quand est-ce qu’on décroche ?  

 

Crédit photo : Visite Skyline Drive & We3travel

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s