À tous mes camarades fans de nature et de randonnée, voici une petite chronique sur cette incroyable expérience que j’ai eu la chance de vivre. Ça peut également servir à ceux qui veulent se lancer un bon défi.

Fin mai, Hubert et moi sommes partis vers cette île paradisiaque qu’est la Corse. Mission : La partie sud du GR20 ! Le Gr20 fait partie des 5 plus beaux sites de randonnée au monde! Oh oui, Je peux vous le confirmer c’est époustouflant, mais attention il faut travailler fort.  Comme nous sommes des randonneurs intermédiaires, la partie sud du GR20 semblait être un parfait défi. En effet, la partie nord (d’après certains blogues et confirmé par d’autres randonneurs rencontrés durant notre parcours) est beaucoup plus difficile et technique. Ce sera bien sûr à faire un jour !!

Bon, pour ce qui en est de la partie sud, nous avons commencé à Vizzavona.  Si vous arrivez à Ajaccio, le plus facile est de prendre un train jusqu’à Vizzavona. Dans toutes les étapes, il y a un petit magasin où il est possible d’acheter du chocolat, des saucissons, des pâtes, de la sauce et parfois même du pain ou des fruits. Les journées de marche peuvent varier entre 4 et 7 heures dépendamment de votre vitesse et de l’étape à franchir. Cependant, dites-vous bien que chaque pas en vaut la peine. Vous traversez des décors enchanteurs et variés allant de plaines désertiques en passant bien sûr par de vastes chaines de montagnes rocheuses! Voici quelques conseils qui peuvent s’avérer assez utiles pour le GR20 et même pour toutes autres randonnées :

Premier conseil, application de localisation. Le GR 20 est balisé par des marques rouges et blanches ou des totems en pierres (dans le style des inukshuks ), mais à certains endroits il est dur de se repérer. Alors, si vous voulez être sûr de votre coup, il existe des applications comme maps.me (application de navigation gratuite) qui offre le tracé du Gr20 téléchargeable.

Deuxieme conseil : le strict minimum ! Le partie sud n’est pas si dure que ça. **À prendre avec un grain de sel, il y a tout de même de grosses montées qui peuvent être dures sur le moral… Mais attendez d’être au sommet les vues ne sont jamais décevantes je vous le promet) **  si vous vous encombrez de superflus, il  sera impossible pour vous de terminer le parcours. Par exemple, si vous ne comptez pas arrêter aux étapes, ça ne vaut pas la peine de transporter une bonbonne de gaz et un réchaud.

Troisième conseil : Partez tôt, ne vous laissez pas avoir! La température en Corse est extrêmement variable et parfois même capricieuse. Par exemple, au petit matin, et tout la nuit d’ailleurs, il peut faire assez frisquet, tuque, gants, blouse chaude sont fortement conseillés pour éviter de se les geler pendant qu’on se prépare à partir. Attention, ne vous faites pas avoir, le temps se réchauffe extrêmement vite et déjà à 8 heures, il peut faire 25° Celsius. Si vous marchez d’un bon pas, partez entre 6H et 6H30, cela vous permettra d’éviter le pic de chaleur qui est insupportable. De plus, cela vous permettra d’arriver assez tôt pour pouvoir avoir un bon emplacement si vous dormez en tente et de profiter du reste de votre journée.  Si vous êtes un marcheur pas stressé du tout et qui déteste la chaleur, partez avant le lever du soleil. Il y a évidemment toujours l’option de partir plus tard et quand il fait trop chaud de s’arrêter et de prendre ça relaxe. (ATTENTION À NE PAS MANQUER D’EAU PAR CONTRE!!!)

Quatrième conseil : Soyez Social! Quand vous croisez des gens sur le parcours dites « Bonjour» et si l’envie vous prends, discutez avec eux. À mon avis, les randonneurs sont des gens sympathiques et la nature est un endroit parfait pour rencontrer des gens qui ont un intérêt commun avec vous😉⛰. Sur une randonnée de plusieurs jours comme le GR20, vous reverrez la plupart des gens à l’étape prochaine, alors pourquoi manger votre succulente nourriture déshydratée en compagnie de gens venus de partout dans le monde? Par exemple, durant notre parcours, nous avons rencontré un Allemand qui s’est avéré trop sympa. Lors du reste de notre voyage,  nous sommes devenus potes avec lui et nous sommes même arrêtés dans sa petite ville.

Si vous avez des questions, écrivez-moi en privé à partir du lien ci-dessous.

–  Sylvestre Ōm

 

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s