Quoi de mieux que de partir à l’aventure pour un long week-end après de dures journées au boulot ! Si vous saviez à quel point ça me fait du bien de m’évader, de relaxer et surtout d’aller me ressourcer en randonnée. J’espère que vous en faites tout autant quand c’est possible. Le Parc National du Bic est sans contredis l’un des plus beaux parcs nationaux du réseau de la SÉPAQ au Québec. Un peu plus de 33 kmà découvrir de fond en comble dans la région du Bas Saint-Laurent à environ 15 kilomètres à l’ouest de Rimouski. Un vrai bijou!

Nous avons pris la route le vendredi matin vers 6h00 pour notre destination qui se situe à environ 3 heures de route de la ville de Québec. Une fois sur les lieux, la brise du fleuve sur la peau, l’air salin qui nous chatouille le nez, la quiétude des lieux ainsi que le chant des oiseaux m’ont une fois de plus rappelé pourquoi je ne me lasse pas d’y mettre les pieds.

Nous avions réservé un emplacement de camping au préalable pour profiter de trois belles journées dans le parc. Pour bien le visiter et vous imprégner de l’ambiance qui y règne, je vous conseille au moins trois jours si ce n’est pas plus. J’y suis allé une bonne vingtaine de jours dans ma vie et à chaque reprise, c’est une nouvelle expérience.

En trois jours, nous avons parcouru les sentiers du Pic-Champlain, le tour Cap-à-l’Orignal, le Chemin-du-Nord, les Anses, l’Île-aux-Amours, l’île du Massacre et le sentier la Pinède avec son superbe belvédère qui donne sur l’Anse à l’Orignal. Nous avons marché environ 26 km et pris pas moins de 300 photos. La beauté des paysages oblige disons!

La grande majorité des sentiers dans ce parc sont accessibles pour la famille. Par contre, il faut être prudent sur les sentiers le long des côtes, car les roches peuvent être glissantes. De plus, il faut porter une attention particulière à certains sentiers, seulement accessible à marée basse.

Voici la carte des sentiers tirée du site internet de la SEPAQ : https://www.sepaq.com/dotAsset/7280.pdf

Jeunes et moins jeunes sauront s’y plaire. Il s’agit d’un de mes coups de cœur depuis mon enfance lorsque mon père nous y emmenait. Non pas pour la difficulté des randonnées, mais bien pour admirer la beauté des paysages et prendre le temps de se ressourcer.

Bonne découverte !
A+

Alain Côté

Advertisements

Un commentaire »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s